Le Mandoul a accueilli IDI

Entre campagnes politiques, opérations citoyennes et propositions institutionnelles, voici le journal de campagne du 31 mars 2021.

Même cadre. Mêmes slogans. Même ferveur. Même mobilisation. Le meeting d’Idriss Déby Itno, candidat du consensus, tenu ce mercredi 31 mars 2021 n’a pas dérogé aux restes des rencontres de campagne depuis ce fameux samedi 13 mars, date du lancement des activités de mobilisation et de sensibilisation pour IDI. Sous les vivats de la population de la province du Mandoul, à Koumra, les aficionados du Président de la République ont rappelé à ceux qui en doutaient que le MPS et ses partis alliés iraient remporter cette victoire sans coup férir.

http://

et Pendant ce temps…

Un lettre de mauvais aloi

Les débats sur les réseaux portaient (en parallèle à la campagne électorale) sur ce fameux (et fumeux ?) courrier de mauvais aloi envoyé par Succès Masra au Président de la République en début de semaine. Cette missive était accompagnée de cinq propositions pour ouvrir un dialogue inclusif et mettant ainsi fin au processus électoral en cours. Au-delà de la teneur et du ton, qui ont fait jaser bon nombre d’observateurs, c’est le calendrier proposé par Succès Masra et ses amis qui a posé question. Figurez-vous que ces derniers souhaitent « entamer un dialogue inclusif, modifier la constitution (ou du moins revenir à celle de 1996), écrire un nouveau code électoral et organiser une nouvelle élection présidentielle… » tout ça pour le mois de juin 2021. Le momentum de ces propositions en a fait sourire plus d’un, tout simplement car elle ne sont pas réalistes et réalisables en un laps de temps si court.

Voici une des explications apportées par un utilisateur de Facebook

http://

Le taux de participation, encore et toujours.

La veille, Mahamat-Zene Bada, Directeur national de la campagne du candidat Idriss Déby Itno (et Secrétaire Général du MPS), a fait sa part du job à Doba (province du Logone oriental). Comme une chanson lancinante, mais utile dans le présent cas de figure, aidé de son spécimen format A0 il a rappelé aux personnes présentes dans le stade du chef-lieu de la province  »comment voter ».

http://

PPA dans le Bahr el-Ghazal

Pahimi Padacket Albert (RNDT – Le Réveil), qui à l’exception d’Idriss Déby Itno, semble être le seul candidat avec du coffre, a tenu meeting à Moussoro (province du Bahr el-Ghazal) ce mercredi 31 mars 2021. L’ancien Premier ministre a promis entre autres le bitumage de la route Massakory – Moussoro.

Le droit de vote

Des actions citoyennes ont été initiées pour appeler les Tchadiens à exercer leur droit civique, à l’instar de celle de la FESET (Fédération syndicale des employés du Tchad). Aremadji Nangadoum Tamar, secrétaire général de la FESET a tenu à rappeler ce mardi 30 mars : « Chaque Tchadien qui aime son pays doit aller voter. Voyons ensemble la nation mais non pas les individus et les partis (…) Ce qui est important, cherchons la paix dans l’harmonie et le vivre-ensemble“

La plateforme ’Le Tchad d’Abord’, dirigée par Mahamat Saleh Moussa (ancien maire du 5ème arrondissement de N’Djaména) a aussi lancé une opération de communication citoyenne « Je suis citoyen, j’ai retiré ma carte pour voter. Et toi? ». « L’objectif est l’éveil de conscience des citoyens tchadiens à retirer les cartes d’électeur et voter pour le candidat de leur choix à la présidentielle du 11 avril prochain » explique la plateforme.

Il reste neuf jours avant la clôture de la campagne électorale, une campagne qui n’aura jamais démarré pour les cinq autres candidats engagés dans cette compétition.

Back To Top